DÉCORATIONS

des

COMORES


   

ORDRE  DE  L'ÉTOILE  DE  COMORE

Institué par le Sultan des Comores Saïd Ali.

L'Ordre comprend trois classes : la Triple Etoile (Grand-Croix) qui se porte en écharpe, la Double Etoile (Commandeur) qui se porte en sautoir, l'Etoile (Chevalier) qui se porte à la boutonnière.

Ruban rouge puis vert avec un double liseré blanc.

   

ORDRE  (ROYAL)  DE  L'ÉTOILE  D'ANJOUAN

Institué vers 1860 par le Sultan Seid Abdallah, l'Ordre comportait quatre classes à l'origine.

Plusieurs fois remanié et modifié, il devint Ordre Colonial français avant d'être dissous en décembre 1963.

Cet Ordre, recréé en 1992, est actuellement le plus élevé des Comores. Il récompense les mérites éminents rendus à la Nation, à titre civil comme militaire.

Le Grand-Maître en est le Président de la République des Comores, qui dispose d'un Conseil de l'Ordre pour l'assister. Le Grand Chancelier de l'Ordre est également Grand Chancelier de l'Ordre du Croissant Vert.

Aujourd'hui, l'Ordre comporte 3 grades et 2 dignités, dont les contingents sont limités.

A l'origine le ruban était rouge liseré de blanc ; actuellement il est bleu pâle bordé de 2 liserés oranges de chaque côté. La forme du bijou a souvent été remaniée au cours des années.

      

ORDRE  du  CROISSANT  VERT

Créé le 26 février 1965 par le chef de la Maison Royale des Comores, sur autorisation du Président de la République française, cet Ordre était destiné à récompenser tous ceux qui avaient rendu  des services distingués à l'Archipel des Comores. Il était également destiné à remplacer les anciens Ordres Coloniaux et principalement celui de l'Ordre de l'Etoile d'Anjouan qui avait été supprimé en décembre 1963.

Réorganisé par Décret présidentiel en 1992, cet Ordre est maintenant destiné à récompenser les mérites distingués dans la fonction publique, civile ou militaire, comme ceux obtenus dans l'exercice d'une activité privée.

L'Ordre comprend 3 grades et 2 dignités et prend rang immédiatement après l'Ordre de l'Etoile d'Anjouan. Le Grand-Maître est le Président de la République.

 

ORDRE  de  L'ETOILE  de  MOHELI

Institué en 1851 par la Reine DJOUMBE FATIMA et réorganisé en 1888 par le Prince MAHAMOUD, régent, cet Ordre fut supprimé en 1912 lors de l'annexion de l'île de Mohéli par la France.

Ayant retrouvé son indépendance en 1975, l'île de Mohéli songea à restaurer cet Ordre. Mais ce n'est qu'en février  2005 qu'il fut recréé par le Président MOHAMED SAID FAZUL.

L'Ordre comporte cinq classes : 3 grades (Chevalier, Officier et Commandeur) et 2 dignités (Grand Croix et Grand Officier). Les recto et verso de la médaille sont identiques.

 

RETOUR  AU  SOMMAIRE  AFRIQUE - MOYEN-ORIENT